Zéro Piqûre-Zéro Palu

<< Retour

L’ONG Icône 360° a tenu le jeudi 20 avril 2017, une conférence-débat sur thème Zéro Piqûre-Zéro Palu dans la salle polyvalente de la Bluezone.

Zéro Piqûre-Zéro Palu

Zéro Piqûre-Zéro Palu

La conférence, intitulée : « le paludisme n’est pas une fatalité, il peut être éradiqué », s’inscrit dans le cadre de la campagne contre le paludisme lancée par l’ONG Icône 360° appelée «Zéro piqûre – Zéro Palu ! Je m’engage». A travers cette campagne, Icône 360° cherche à mobiliser différents acteurs contre le paludisme et les incite à rassembler leurs forces en travaillant en synergie. Aussi, vise-t-elle à susciter l’engagement politique au plus haut niveau de l’Etat pour l’élimination de cette maladie infectieuse. Dans cette perspective, un programme de salubrité, couplé à des séances de sensibilisation est lancé avec pour objectif de sensibiliser 1 000 000 personnes. A cet effet, Icône 360° a déjà touché 933 000 personnes, à travers Cotonou, Parakou, Porto-Novo, Bohicon, Abomey-Calavi.

unnamed (15)

Plusieurs figures de la lutte contre le paludisme au Bénin ont pris la parole lors de cette conférence-débat.

Selon la cofondatrice de l’ONG Icône 360°, Yvette ALAVO, la lutte contre le paludisme est essentielle puisqu’elle est directement liée à la capacité d’action des populations pour le développement du pays. Après avoir remercié les différents partenaires l’accompagnant dans ses actions, elle a lancé un appel, à tous les acteurs pouvant intervenir dans la chaîne de lutte contre le paludisme, à participer à l’éradication effective de cette maladie. Le Directeur de campagne de l’ONG Icône 360°, Serge AHÉHÉHINNOU, a également appelé les participants à devenir eux-mêmes des porte-paroles de l’ONG. L’occasion pour lui de souligner l’importance de se mobiliser, à tous les niveaux, pour éliminer définitivement le paludisme au Bénin.

Le médecin généraliste, Joseph ADOKO a fait savoir que 90% des cas de paludisme liés au VIH sont décelés en Afrique au Sud du Sahara, 92% des décès liés à cette maladie sont constatés également dans cette zone. « La couche de la population la plus vulnérable est celle des enfants de moins de 5 ans », a-t-il informé.

Tour à tour, les représentants de l’Organe Consultatif de la Jeunesse, de la Croix Rouge béninoise, de la Jeune Chambre Internationale et de l’Association Internationale des Etudiants en Sciences Economiques(AIESEC), partenaires de l’ONG Icone 360°, ont pu réaffirmer leur engagement pour cette lutte et leur détermination à mener des actions concrètes.

PARTAGER