Deuxième édition concours de dictée le «scribe noir»

<< Retour

Le samedi 1er avril, la deuxième édition du concours de dictée de l’association IDENTITE s’est déroulée à la salle polyvalente de la Bluezone.

dictée 578x418

Comme à l’accoutumée, l’association IDENTITE n’est pas restée en marge des activités marquant la célébration de la Journée Mondiale de la Francophonie. Pour ce faire elle a reconduit le concours de dictée dénommée « le scribe noir » dont la première édition, s’est déjà tenue à la Bluezone en 2016.

Pour Fiacre MEDJOTIN, Président de cette association, la principale nouveauté de cette année réside dans le fait que le public venu participer au concours n’était plus seulement composé d’étudiants, mais de personnes de tout âge et de toute profession. « Travailler à la sauvegarde de la langue française, tel est notre objectif. La suppression de la dictée des programmes d’études a fait baisser le niveau en français. Il faut que le Bénin, dit quartier latin de l’Afrique d’entre-temps retrouve ses lettres de noblesse, c’est pourquoi nous invitons tous ceux qui aiment la langue française à s’approprier et à participer activement à ce concours. » a-t-il martelé.
Sur un texte intitulé «Faut-il réviser la constitution?», les candidats se sont tous vaillamment défendus et ne se sont pas laissés distraire par les différentes chausse-trappes du texte. Quelques agents de la Bluezone se sont également prêtés au jeu pour tester leurs connaissances. Après la correction des copies, le dernier candidat a fait 87 fautes et le premier seulement 5. Le duo gagnant est composé de: HOUNSOUGBO Stephen, 13 ans, élève en 3ème et de LAWANI Flore, 41 ans, enseignante. L’ironie du sort a voulu que ce soit les gagnants de l’année passée respectivement, un fils et sa mère qui décroche encore les premières places pour cette deuxième édition. Très joyeux d’avoir une fois encore relevé le défi, ils sont repartis avec plusieurs lots de livres.

PARTAGER