L’AMACAB forme ses membres

<< Retour

L’AMACAB a formé le mercredi 01 juin à la Bluezone ses membres. Une formation destinée aux managers des secteurs culturels à la Bluezone sous le thème : les métiers de la musique.

L’AMACAB forme ses membres  665

L’AMACAB forme ses membres

L’Association des Managers Culturels Actifs du Bénin: L’AMACAB souhaite fédérer les acteurs culturels du Bénin et défendre le statut du manager dans le pays. Le Bénin ne disposant pas d’école de formation en management artistique, L’AMACAB représente également un cadre d’instruction pour mieux s’informer et se faire former. C’est à cet effet que le bureau exécutif de l’association des managers culturels actifs du Bénin a organisé une formation animée par le Président du Conseil Béninois de la Musique et PDG de Guru Records, Gogoyi A. Prosper. Le thème abordé était: les métiers de la musique.

Le producteur a éclairé les managers sur les réalités et subtilités du « monde de la musique ». Pour lui, dans le secteur de la musique, au Bénin ou ailleurs, tout tourne autour du créateur, c’est-à-dire l’artiste, autour duquel se greffent d’autres agents immédiats qui contribuent fortement à son éclosion.

A ce sujet le formateur a souligné que «ce n’est que la complicité entre le producteur et le manager qui conduit l’artiste au succès.» À la suite de toutes ces différentes explications, les participants à cette séance ont retenu qu’il y a une relation d’interdépendance entre artiste, producteur et manageur, un noyau indispensable à l’entretien et à la promotion d’une carrière d’artiste. « le trio une fois formé ne doit plus se briser. C’est comme un foyer. Le départ de l’un des membres suscite l’éclatement de la carrière de l’artiste. C’est plus qu’une alliance et il faut toujours trouver un terrain d’entente ».

Les membres de l’AMACAB ont été formés le mercredi 01 juin. Une formation destinée aux managers des secteurs culturels à la Bluezone sous le thème : les métiers de la musique.

L’Association des Managers Culturels Actifs du Bénin: L’AMACAB souhaite fédérer les acteurs culturels du Bénin et défendre le statut du manager dans le pays. Le Bénin ne disposant pas d’école de formation en management artistique, L’AMACAB représente également un cadre d’instruction pour mieux s’informer et se faire former. C’est à cet effet que le bureau exécutif de l’association des managers culturels actifs du Bénin a organisé une formation animée par le Président du Conseil Béninois de la Musique et PDG de Guru Records, Gogoyi A. Prosper. Le thème abordé était: les métiers de la musique.

PARTAGER