Rencontre entre le Chef de l’Etat et le Groupe Vivendi à la Bluezone de Zongo

<< Retour

Le 1er juin, la salle polyvalente de la Bluezone de Zongo a accueilli la Direction du Groupe Vivendi. Pour sa première visite en Afrique, le géant mondial de la musique et N°1 français de la télévision payante a choisi le Bénin. La salle polyvalente de la Bluezone de Zongo a revêtu ses habits de fête pour un dîner de gala au cours duquel les hôtes du jour ont été présentés au Chef de l’Etat, le Dr Thomas Boni Yayi.

Dîner 665

Vivendi est un groupe français qui regroupe plusieurs entreprises leaders dans les contenus et les médias. Fort de ses 35 milliards d’euros de capitalisation boursière, Vivendi a pour ambition d’insuffler un nouveau dynamisme à la musique africaine en générale et béninoise en particulier. Vivendi, c’est en effet Universal, le leader mondial de la musique. Mais c’est aussi Canal+, le leader européen de la télévision payante, également très présent en Afrique et en Asie. Avec Studiocanal, Canal + est également leader européen de la production et de la distribution de films. Enfin, le groupe Vivendi est en train de racheter Dailymotion, 2ème plateforme d’hébergement de vidéos après YouTube.

Dans sa volonté de s’implanter en Afrique, le Groupe Vivendi a choisi comme première destination le Bénin. « Le Bénin est un pays considérable » a déclaré Vincent Bolloré sous les applaudissements avant de poursuivre « c’est un pays considérable parce que c’est ici et maintenant que peut se faire le grand développement du monde. C’est une zone de stabilité à la frontière du Nigéria. C’est une zone ouverte sur la mer et qui va bientôt pouvoir, grâce à sa ligne ferroviaire, desservir les pays de l’intérieur ».

Ces atouts, associés au savoir-faire du Groupe Vivendi, permettront à coup sûr la création et la promotion du label « Beniwood ». Après la première visite de cette délégation, d’autres suivront qui permettront de « repérer des talents, des gens qui peuvent écrire des scénarios, des gens qui peuvent tourner, des gens qui peuvent réaliser des films et donc ce sont tous ces métiers du cinéma que nous devons essayer de développer en partant du Bénin » a renchéri Vincent Bolloré qui a annoncé pour bientôt le retour de salle de cinéma au Bénin.

« Le peuple béninois, depuis un certain temps, s’est lancé dans de grandes réformes. Et dans le domaine du loisir, du cinéma et autres, nous allons pouvoir ouvrir une nouvelle page avec votre présence »  s’est félicité le Chef de l’Etat, le Dr Thomas Boni Yayi.

PARTAGER