La Bluezone de Zongo dans le palmarès des endroits à visiter à Cotonou

<< Retour

La Bluezone de Zongo a ouvert ses portes au public le 2 mai 2015. Depuis, sa fréquentation va crescendo et elle fait parti des endroits à visiter à Cotonou.

Tof NL 21 hIT PARADE 665px

« La Bluezone est aujourd’hui l’endroit à la mode à Cotonou. Il faut s’y inscrire absolument pour bénéficier des nombreux services qui y sont proposés » a confié Hamid, un lycéen de 16 ans.

Nouveau lieu de prédilection de la jeunesse de Cotonou, la Bluezone de Zongo suscite de plus en plus d’intérêt.
Sonia, une collégienne de 15 ans a décidé avec un groupe d’amis de visiter la Bluezone, après la toute dernière épreuve de son examen de BEPC. « Un jeune branché se doit de visiter la Bluezone » nous a-t-elle expliqué avant de poursuivre « je devais le faire depuis longtemps mais j’étais concentrée sur mes révisions pour mon examen. Une fois terminées, je suis venue passer l’après-midi à la Bluezone avec des amis ».

Les jeunes ne sont pas les seuls à s’intéresser à la Bluezone de Zongo. Vivien, la cinquantaine, aime lui aussi se rendre sur place. « Depuis l’ouverture de la Bluezone, cet espace est devenu mon lieu favori notamment pour jouer à la pétanque. Il n’y a pas de lieux comparables à Cotonou » nous a raconté Vivien, tout heureux de s’y rendre chaque semaine pour une partie de pétanque entre amis.

La Bluezone de Zongo a ouvert ses portes au public le 2 mai 2015. Depuis, sa fréquentation va crescendo et elle fait parti des endroits à visiter à Cotonou.

« La Bluezone est aujourd’hui l’endroit à la mode à Cotonou. Il faut s’y inscrire absolument pour bénéficier des nombreux services qui y sont proposés » a confié Hamid, un lycéen de 16 ans.

Nouveau lieu de prédilection de la jeunesse de Cotonou, la Bluezone de Zongo suscite de plus en plus d’intérêt.
Sonia, une collégienne de 15 ans a décidé avec un groupe d’amis de visiter la Bluezone, après la toute dernière épreuve de son examen de BEPC. « Un jeune branché se doit de visiter la Bluezone » nous a-t-elle expliqué avant de poursuivre « je devais le faire depuis longtemps mais j’étais concentrée sur mes révisions pour mon examen. Une fois terminées, je suis venue passer l’après-midi à la Bluezone avec des amis ».

Les jeunes ne sont pas les seuls à s’intéresser à la Bluezone de Zongo. Vivien, la cinquantaine, aime lui aussi se rendre sur place. « Depuis l’ouverture de la Bluezone, cet espace est devenu mon lieu favori notamment pour jouer à la pétanque. Il n’y a pas de lieux comparables à Cotonou » nous a raconté Vivien, tout heureux de s’y rendre chaque semaine pour une partie de pétanque entre amis.

PARTAGER