AGRI APP CHALLENGE 2017

<< Retour

La première édition du AGRI APP CHALLENGE 2017 s’est tenue du 07 au 09 avril à la Bluezone Zongo.

hackaton1 665

L’agriculture constitue l’un des secteurs les plus importants de l’économie béninoise. Mais à ce jour, ce secteur ne s’ouvre pas encore suffisamment aux solutions numériques.
En prélude au prochain projet e-agriculture qui sera cofinancé par la Banque Mondiale et l’Agence Française de Développement, le projet WARCIP (programme régional d’infrastructures de communication en Afrique Occidentale) a organisé un hackathon dédié au secteur agricole. L’objectif visé est de regrouper des groupes de développeurs volontaires pour faire de la programmation informatique collaborative. C’est un processus créatif fréquemment utilisé dans le domaine de l’innovation numérique.
L’AGRI APP CHALLENGE 2017 a ainsi rassemblé près de 150 développeurs béninois sur trois jours pour créer des prototypes d’applications innovantes permettant de résoudre des difficultés que rencontrent les opérateurs agricoles.

A l’issue de la compétition, 03 lauréats ont été retenus. Le groupe qui a remporté le concours, a conçu une application d’incubateur de volailles connecté à internet. Ils ont reçu plusieurs lots tel qu’un routeur, un bon de connexion de 6 mois et un chèque pour le financement de leur projet. L’évènement a été rehaussé par la présence de diverses autorités ministérielles.

Exprimant sa fierté, Madame la ministre de l’Economie Numérique et de la Communication Rafiatou MONROU, a confié que son département ministériel a organisé ce concours pour proposer des solutions concrètes aux problèmes des agriculteurs et désenclaver les zones rurales en se servant des « e-services ». « Nous sommes fiers de constater qu’il y a des jeunes talents pour nous accompagner à réaliser cette ambition », a-t-elle déclaré. Amadou BARASSOUNON, Directeur de Cabinet du Ministère de l’agriculture, a souhaité que ce type d’évènement révélant les talents entrepreneuriaux des jeunes béninois soit fréquemment organisé.

Dans ce même ordre d’idées, Ouagnilo MEDEGAN, Président du jury et représentant de l’Agence du numérique à la présidence, a exhorté les inventeurs à mûrir davantage leurs projets. Cet événement a aussi connu la présence de la représentante de l’Agence Française de Développement Noor MOUNTASSIR et de Maxime DAHOUN, représentant du projet WARCIP.

PARTAGER