Trois autres gares entre Cotonou et Pahou seront remises à neuf

<< Retour

Un vent nouveau souffle sur le chemin de fer béninois. Après avoir rénové la Gare Centrale de Cotonou et transformé la première gare secondaire, Cadjèhoun Saint-Jean, en un espace propre et convivial, le Groupe Bolloré annonce la remise à neuf de trois autres gares sur le tronçon Cotonou-Pahou.

Compo 665

Pour mémoire, c’est une gare de Cadjèhoun Saint-Jean aménagée en conséquence et repeinte aux couleurs bleu et blanc de la Blueline qui a accueilli le 19 mars dernier Son Excellence, Dr Thomas BONI YAYI, Président du Bénin, son homologue MAHAMADOU ISSOUFOU, Président du Niger, Michel ROUSSIN (représentant le Président Directeur Général du Groupe Bolloré) et un cortège impressionnant d’hôtes de marque, en prélude à la cérémonie officielle de lancement des travaux de réhabilitation du chemin de fer reliant Cotonou à Parakou.

Sur ce modèle d’aménagement de Cadjèhoun Saint-Jean, les gares de Godomey, Cococodji et Pahou s’aligneront sur le même standard. Tous les bâtiments de ces différentes gares seront désormais rénovés et repeints aux couleurs de la Blueline. « Le hall voyageurs, les bureaux, le poste de police et les magasins seront repeints » nous a certifié M. DONADIEU DE LAVIT, Responsable Infrastructures du Groupe Bolloré au Bénin.

La Gare de Cadjèhoun Saint-Jean est la première des gares secondaires à connaître les effets des investissements du Groupe Bolloré dans le chemin de fer au Bénin. Aujourd’hui, elle a fait des émules. Ainsi, la rénovation des vieilles bâtisses que sont les gares de Godomey, de Cococodji et de Pahou rehaussera l’image de ces quartiers et aura un impact certain sur l’embellissement de ces localités.

Les travaux de rénovation de la ligne ferroviaire ont débuté le 19 mars dernier. Le Groupe Bolloré prévoit de nombreux autres investissements dans le cadre de la modernisation du réseau, avec bien-sûr des Bluezones et des Bluepoints le long du trajet jusqu’à Parakou.

PARTAGER