Le renouveau du train au Bénin

<< Retour

La réhabilitation du tronçon Cotonou-Parakou et la construction de la ligne Parakou-Gaya vont permettre d’assurer la jonction avec la partie nigérienne de la Boucle ferroviaire qui a connu de réelles avancées.Renouveau du train au Bénin

Pour Michel Roussin, Conseiller de Vincent Bolloré, cet événement est majeur pour le développement des deux Etats et de toute la région : « je suis ici pour rassurer nos amis du Bénin, du Niger et des autres pays. Notre Groupe continuera son œuvre et le calendrier sera respecté. Un certain nombre d’impératifs techniques ont été demandés, nous les respecterons » assure-t-il.

Des engagements particulièrement appréciés par les Autorités et par la population qui voient d’un très bon œil le renouveau du train dans la région. C’est donc sous un soleil de plomb qu’une foule innombrable a tenu à assister à l’un des événements phare de la journée du 19 mars : le lancement officiel des travaux sur la voie ferroviaire au départ de Cotonou et le passage d’un premier train aux couleurs de Blueline Bénin. Parti de la gare de Cadjehoun Saint-Jean, à quelques kilomètres de la capitale économique du Bénin, et à destination de la Gare Centrale de Cotonou, ce train a suscité un engouement sans pareil des Béninois, venus nombreux saluer le renouveau du train dans leur pays.

Pour Bouchara, une grand-mère qui a fait le déplacement jusqu’à la Gare centrale de Cotonou, pour rien au monde elle n’aurait souhaité manquer cet événement : « je refuse qu’on me raconte ce qui est en train de se passer, je veux le voir de mes yeux…» a-t-elle confié.

Tout le long du tronçon, chaque cheminot a joué sa partition avec dextérité. Les uns faisant sonner la sirène qui annonce le passage du train, les autres descendant les barrières pour stopper la circulation des automobilistes. D’autres encore ont sorti un drapeau rouge pour prévenir les piétons de l’arrivée du train. En effet, par manque d’habitude, certains marchent encore le long des rails.

Le passage de ce train marque le début des travaux de réhabilitation de la ligne ferroviaire Cotonou-Parakou.

PARTAGER