Des travaux sur la voie ferrée à la gare de Pahou

<< Retour

Après les travaux de levés topographiques engagés sur l’axe Porto Novo/Pahou depuis plusieurs semaines, ce sont les opérations de désherbage, de décapage, de nivellement à la gare de Pahou qui ont commencé cette semaine. Ces opérations constituent la phase préliminaire des travaux de réhabilitation de la ligne de chemin de fer Cotonou – Parakou  qui rejoindra ensuite Dosso et Niamey.

Des-travaux-voie-ferrée-gare-Pahou

A l’œuvre à la gare de Pahou et tout le long de la voie ferrée à ses abords, une centaine d’ouvriers s’activent à désherber, décaper et désensabler.

A mi-parcours, les résultats sont déjà visibles pour les riverains. « En proie à de hautes herbes il y a encore quelques jours, notre gare fait peau neuve » nous a confié d’un air satisfait le chef de la gare de Pahou.

«Cette opération est la première phase du processus qui nous permettra aisément de retirer les anciens rails pour les remplacer par d’autres qui seront bientôt posés» nous a expliqué Grégoire Worko, directeur du projet ferroviaire Bénin-Niger.

Pour le Groupe Bolloré, l’amélioration de la mobilité à Cotonou et sa banlieue s’inscrit dans l’agenda du projet ferroviaire et constituera une réelle avancée pour des milliers de personnes qui sont confrontées chaque jour à l’engorgement du trafic routier pour rejoindre le centre-ville de la capitale économique du Bénin.

L’objectif des travaux, dans sa première phase, est la réhabilitation du chemin de fer par la pose de nouveaux rails sur la liaison Pahou-Cotonou-Porto-Novo, longue de 60 km et la mise en circulation d’un train interurbain sur ce tronçon. A terme, il s’agira de la construction complète de l’axe Cotonou-Parakou-Niamey.

PARTAGER