Blueline Bénin : nettoyage des voies ferrées, c’est parti

<< Retour

Après avoir totalement transformé la vieille bâtisse de la Gare Centrale de Cotonou en un édifice moderne, aménagé le hall central en véritable showroom ouvert au public, le Groupe Bolloré, partenaire stratégique du projet de la Boucle ferroviaire, entreprend désormais les travaux de réhabilitation des voies ferrées entre Cotonou et Parakou.

RAILS

« Depuis une semaine, des dizaines de cheminots, en tenue fluorescente marquée du logo Blueline Bénin, s’activent à rendre praticable la voie de chemin de fer, désherbant, nettoyant et débarrassant les rails de la ferraille ainsi que du vieux matériel qui encombrent les abords immédiats de la Gare Centrale de Cotonou. Ces activités sont l’amorce d’un démarrage des travaux de réhabilitation de la ligne Cotonou – Parakou – qui rejoindra ensuite Dosso et Niamey en cours de construction.

« Cette semaine, nous poursuivrons les travaux de nettoyage des voies jusqu’à la gare de Cadjehoun-St Jean» a précisé David, chef d’équipe. Cette gare est la première que traversaient les trains chargés de marchandises, transportant des voyageurs à destination de Parakou, à 438 km de Cotonou. Plusieurs autres gares jalonnent ce parcours et les Béninois ont gardé le souvenir de ces implantations de l’OCBN (Organisation Commune Bénin Niger) tout au long de la voie du chemin de fer, dont l’activité a été considérablement réduite ces dernières années.

Aujourd’hui, nous vivons un événement, celui de la renaissance des rails entre le Bénin et le Niger. Elle a pour point de départ : la Gare Centrale de Cotonou.

Le respect des engagements et de la parole donnée sont les forces du Groupe Bolloré.

PARTAGER