Bénirail : Signature des conventions de concession du chemin de fer Cotonou – Niamey

<< Retour

Le 13 août dernier, à Niamey, le Groupe Bolloré et les gouvernements du Niger et du Bénin ont signé les conventions de concession de construction et d’exploitation des infrastructures du chemin de fer reliant Niamey à Cotonou.

benirail chemin de fer benin niger

Le Premier Ministre du Bénin, Lionel Zinsou, et son homologue du Niger, Brigi Rafini, ont procédé le 13 août  2015 à la signature des documents qui régiront ce tronçon de 1 050 km entre Cotonou et Niamey. Le Groupe Bolloré était représenté par Thierry Ballard, Directeur Général des activités ferroviaires.

C’est une étape de plus franchie dans le projet de construction et de développement de la grande boucle ferroviaire d’Afrique de l’Ouest, dont le Groupe Bolloré est le partenaire stratégique. Elle devrait relier, à terme, 5 pays (Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Niger, Bénin, Togo) et ainsi participer au désenclavement de la sous-région.

La société Bénirail, nouveau concessionnaire de la ligne, est dotée d’un capital de 70 milliards de FCFA (106 millions d’Euros), détenu à 40 % par le Groupe Bolloré, tandis que le Bénin et le Niger ont 10 % chacun. Les 40 % restants sont réservés à des investisseurs privés nigériens et béninois.

Les employés de l’Organisation Commune Benin Niger, (OCBN) ancien exploitant de la ligne Cotonou-Niamey, seront repris dans la société Bénirail qui s’est également engagée à payer leurs arriérés de salaire.

« C’est un événement important pour les infrastructures au Bénin et au Niger. Ceci a été voulu par le Président Boni Yayi et par le Président Issoufou comme une priorité en matière d’infrastructure. Jamais il n’a été fait un investissement aussi important dans aucun pays d’Afrique de l’Ouest » a déclaré Lionel Zinsou, Premier Ministre du Bénin.

PARTAGER